Canta-la-Vida

Canta-la-Vida

Chansons


Le temps d'un thé.....

 

Quand des amoureux se séparent, l’un des deux amants parfois ne se résout pas à perdre l’être aimé. Il continue d’espérer que l’amour renaîtra pour lui dans le cœur de son ex compagnon ou compagne. Et il arrive  effectivement que des gens qui se sont séparés se remettent ensemble. Ma chanson « Le temps d’un thé… »  est la complainte d’un amoureux abandonné  qui ne se résout pas à la rupture ….

 

 

 

Je vous invite à l’écouter en regardant les photos qui en illustrent les paroles

 

 

 

 

P2170061.jpg

 

Poser mon sac

 

Plein de mic-macs

 

Pour souffler un peu

 

 

IMG_8084.jpg

 

Reprendre haleine

 

Calmer ma peine

 

Près de ton feu

 

 P6130323.jpg

 

Le temps d’un thé

 

Le temps d’un baiser

 

Laisse moi croire

 

Mon amour

 

 P3120119.jpg

  

Le temps d’un thé

 

Le temps d’un baiser

 

A notre histoire

 

D’amour

 

 

P6130346.jpg
 

 

Ne plus souffrir

 

De nouveau sourire 

 

De nouveau rêver

 

 P6150008.jpg

 

Effacer mes peurs

  

Calmer mes pleurs

  

Près de ton foyer

 

P4050102.jpg
 

 

Le temps d’un thé

 

Le temps d’un baiser

 

Laisse moi croire

 

Mon amour

 

 

 P6130320.jpg

 

Le temps d’un thé

 

Le temps d’un baiser

 

A notre histoire

 

D’amour

 

 

P6130357.jpg
 

 

Sortir du noir

   

Reprendre espoir

  

Croire à demain

 

 IMG_8725.jpg

  

Larguer les amarres

      

Dans ton regard

  

Prendre ta main

 

 

P9130028.jpg

 

Le temps d’un thé

 

Le temps d’un baiser

 

Laisse moi croire

 

Mon amour

 

 

   P3100205.jpg

 

Le temps d’un thé

 

Le temps d’un baiser

 

A notre histoire

 

D’amour

  

 

  ***** 

 

Je vous invite également à écouter mon dernier CD 

  

 DSCN1308.jpg 

 

 

sorti le 14 janvier dernier sur les plateformes musicales (Deezer, Spotify, Itunes etc...)

   

 

Texte, paroles, musique, photos & chant Old Nut  

 

 (Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique  

 ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord) 

  


19/04/2019
3 Poster un commentaire

Marie Galante

 

Vous rêvez de mer chaude, de plage de sable doré et de cocotiers mais votre tirelire a été vidée par notre très « cher » ministre des Finances. Ne désespérez pas car par la magie d’internet, je peux vous inviter à un moment de farniente à Marie Galante, petite île située à 30 kilomètres au sud de Karukera (Guadeloupe) et célébrée par Laurent Voulzy dans l'une de ses magnifiques chansons.  Du fait de son isolement, Marie Galante a conservé un mode de vie rural où le tourisme se développe principalement par le biais de gites chez l’habitant, ce qui en préserve l’authenticité et facilite le contact avec la population locale très chaleureuse. Les plages sont le principal attrait de l'île ainsi que ses vieux moulins perchés sur les mornes (collines). On en comptait en effet une centaine il y a un siècle, à l’âge d’or des sucreries.  L’ile invite à la rêverie poétique et m'a inspiré cette chanson que je vous invite à écouter en regardant les photos qui en illustrent les paroles.

 

 

 

 

 IMG_3210.jpg

 

Les Alizés fouettent la mer

Qui déferle sur les cayes*

Ecume blanche et amère

Entre nos lèvres une paille

 

* les cayes : récifs coralliens    

 

 

IMG_3310.jpg

 

On sirote un planteur passion

Allongés sur la plage

    Dans l’île de la tentation

Difficile de rester sage

   

 

IMG_3316.jpg

 

Marie-Galante

Caressée par les Alizés

Ile indolente

Où de mourir on n’est pas pressés

  

 

IMG_3303.jpg

Un moulin dresse sa silhouette

Sur le morne couvert de cannes 

 

 

IMG_3635.jpg

 

Soudain l’envol d’une aigrette 

Fait sursauter mon âme

 

IMG_3400.jpg
  

 

Un nuage assombrit les cieux      

Tu sors de ta rêverie 

Je vois alors dans tes yeux 

Le désir et tu me souris 

 

 

IMG_3099.jpg

 

Marie-Galante

Caressée par les Alizés

Ile indolente

Où de mourir on n’est pas pressés

 

 

IMG_3502.jpg

 

Les coqs alentour se défient

A qui chantera le plus fort 

Pourquoi perdre tant d’énergie 

Alors qu’un jour on sera mort 

 

 

IMG_3068.jpg

 

Mais comme ici le temps s’arrête 

On peut garder l’espoir 

Que la sinistre coupeuse de têtes

Oubliera d’passer nous voir

 

 

IMG_3495.jpg
 

Marie-Galante

Caressée par les Alizés

Ile indolente

Où de mourir on n’est pas pressés

 

 

NB : Vous pouvez aussi écouter mes chansons regroupées par album 

 en cliquant sur le titre des albums en haut de la colonne de gauche

 

Je m'absente quelques jours et répondrai à vos commentaires à mon retour

 

  *****  

 

Je vous invite également à écouter mon dernier CD 

  

 

DSCN1308.jpg 

 

sorti le 14 janvier dernier sur les plateformes musicales (Deezer, Spotify, Itunes etc...)  

 

Texte, paroles, musique, photos & chant Old Nut  

 (Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique  

 ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

  


04/04/2019
7 Poster un commentaire

Migrant boy

1899474389.jpg

 

Il y a près de quarante ans, le démographe français Alfred Sauvy a publié un roman prémonitoire sur l’immigration maghrébine et sub-saharienne qui s’intitulait « L’Europe submergée » qui avait fait grand bruit mais qui semblait alors assez pessimiste.

 

 2625865167.JPG

 

Pourtant, du fait la guerre et du sous développement économique qui règnent dans de nombreux pays de l'autre rive de "Mare Nostrum", l’immigration massive et clandestine est aujourd’hui un vrai défi pour l’Europe.  

 

 

 

1407866792.JPG

Des migrants parcourent des milliers de kilomètres et affrontent de terribles dangers, en y consacrant les économies de plusieurs années, pour rejoindre les pays de l'Europe qu’ils considèrent comme le paradis sur terre.

 

 

1761943792.jpg

 

Et il faut dire que malgré la sévère crise qui affecte la plupart des pays européens nous apparaissons, au yeux de ces migrants,  comme des nantis et nous le sommes globalement, même si nous avons aussi nos laissés pour compte, au demeurant de plus en plus nombreux.

 

 1105332712.JPG

 

Ils rêvent donc de cet ailleurs où tout semble possible et  sont prêts à perdre leur vie pour le rejoindre, tant la vie chez eux leur apparaît sans espoir. 

 

711528772.JPG

 

Personnellement je ne pense pas que l'immigration soit une menace pour la cohésion de notre pays qui a au cours des siècles accueilli et intégré des immigrés de tous horizons. Mais les immigrés font face de la part de certains d'entre nous, notamment ceux qui connaissent des conditions d'existence difficiles, à une méfiance, voire parfois une hostilité que l'on peut comprendre, mais qu'il faut tenter d'apaiser par la pédagogie et, pourquoi pas, par l'humour. C'est dans cet esprit que j'ai composé cette chanson qui  s'intitule "Migrant boy" en y mettant un brin de dérision, pour apaiser un peu le débat qui suscite tant de tension dans notre pays et qu'exploitent les marchands de peur ! Le  refrain comporte une phrase "I am a poor and lonesome migrant boy" (je suis un pauvre immigré solitaire) inspirée de la devise de Lucky Luke " I am a poor and lonesome cowboy" .

 

Je vous invite à l'écouter en regardant les photos qui en illustrent les paroles.

 

 

  

317596754.JPG

 

Je suis arrivé aux aurores

Dans la ville lumière

De faim à moitié mort

Les poches pleines de courant d’air

 

182904821.JPG

 

J’ai mendié la compassion

Des dizaines de passants

Mais dans leur ligne d’horizon

J’étais transparent

 

 

2881529313.JPG

 

J’ai frappé à mille portes

Pour me faire embaucher

J’ai rejoint la cohorte

Des déshérités

 

 

2203896543.JPG

 

I am a poor and lonesome migrant boy

Je n'ai pas d’argent, pas d’amour, minuit sonne

Je vais passer la nuit avec la lune

Ma fidèle compagne d’infortune

      

 

1954967642.JPG

 

J’erre à travers les rues

Dès le petit jour

En quête d’une ingénue      

Affamée d’amour

 

 2410342462.JPG

 

Avec mes yeux bleus méthylène

Et mon teint hâlé

Je harponne les sirènes

Qui errent désoeuvrées

 

 

3651151338.JPG
 
 

Mais quand l’une se laisse prendre

C’est sûr que c’est pas gagné

Elle ne tarde pas à comprendre

Que je suis fauché

 

 

2918280915.JPG

 

I am a poor and lonesome migrant boy

Je n'ai pas d’argent, pas d’amour, minuit sonne

Je vais passer la nuit avec la lune

Ma fidèle compagne d’infortune

     

 3816579772.JPG

 

 J’ai finalement rencontré

Un bon samaritain

Qui a accepté    

De me donner un coup de main

 

2865630634.JPG
 

Pour ne rien vous cacher

Je suis d’venu fossoyeur

C’est grâce aux macchabés

Que je vis des jours meilleurs

 

 

2134316717.JPG

 

Maintenant j’espère rencontrer

La femme de ma vie

Une veuve qui viendrait enterrer

Son riche mari  

 

 

769758731.JPG

 

 I am a poor and lonesome migrant boy

Je vis seul, sans amour, minuit sonne

Je vais passer la nuit avec la lune

Ma fidèle compagne d’infortune

 

 

NB : Vous pouvez aussi écouter mes chansons regroupées par album

en cliquant sur le titre des albums en haut de la colonne de gauche

 

 

  ***** 

 

Je vous invite également à écouter mon dernier CD 

  

 

DSCN1308.jpg 

 

sorti le 14 janvier dernier sur les plateformes musicales (Deezer, Spotify, Itunes etc...)

 

Texte, paroles, musique, photos & chant Old Nut  

 

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique  

 ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

 


22/03/2019
12 Poster un commentaire

T'es mediadead

1852130607.JPG
 

 

Andy Warhol dans le catalogue d'une exposition au "Moderna Museet" de  Stockolm organisée en 1968 a écrit : « À l'avenir, chacun aura droit à 15 minutes de célébrité mondiale.»  Si sa prédiction ne s’est pas tout à fait réalisée, on  assiste néanmoins, avec l’envahissement de nos vies par les media et le développement de la téléréalité et d’émissions consacrées à la promotion de talents en tous domaines (défis sportifs, concours de séduction, chant, cuisine, pâtisserie) à  une multiplication "d'artistes" dont la gloire est éphémère.

 

 

2209568037.JPG

 

C’est particulièrement vrai dans le domaine musical où des émissions comme Star Academy, The Voice, Télécrochet, Nouvelle star ont promu des dizaines de nouvelles « stars » qui, comme l’a chanté Aznavour, se voyaient déjà en haut de l’affiche mais qui, à part une poignée d’entre elles, sont aujourd’hui tombées dans les oubliettes.

 

 

 2613576850.JPG

 

Et pourtant un avenir radieux était promis aux « vainqueurs » qui se prenaient déjà pour la nouvelle Beyonce ou le nouveau Bruce Springsteen,  mais hélas la concurrence est rude et la faculté d’oubli des foules incommensurable.

 

 

 

936895716.JPG

 

A part quelques exceptions beaucoup courent « le cacheton » et jouent sur des petites scènes confidentielles pour quelques poignées d’aficionados. Les autres ont dû définitivement renoncer à faire carrière, probablement nostalgiques de la gloire  éphémère qu’ils ont ainsi connue. 

 

 

370983789.JPG

 

Car, pour un Johnny qui a pendant cinquante ans dominé la scène du rock français (bien que je lui préfère ce bon vieil Eddy ou le regretté Bashung) combien de Steeve Etafof ou d’Amandine Bourgeois, vainqueurs  de Nouvelle Star sont complètement sortis des radars des media?

 

 

 3789650898.JPG

 

La chanson de Charles Trénet « L’âme des poètes » qui prétend que « longtemps après que les poètes ont disparu, leurs chansons courent encore dans les rues » n’est plus vraiment d’actualité.  Nous sommes au royaume de l’éphémère, une chansonnette, un tube en pousse un autre.  Avec la dématérialisation de la musique et le développement des sites de « streaming » sur internet comme Deezer et Spotify des milliers d’artistes talentueux venus des cinq continents peuvent offrir à la planète entière leurs œuvres. Alors que notre génération disposait d’un « panel » d’au maximum une cinquantaine d’artistes à admirer, celle d’aujourd’hui s’éparpille sur des centaines d’interprètes. Chaque semaine une nouvelle « diva » ou un nouveau « prince » de la chanson est annoncé par les media. La célébrité est aujourd’hui un miroir aux alouettes et, comme les lucioles attirées par les lampadaires des villes, beaucoup s’y brûlent les ailes. Ne survivent quelque temps que des artistes exceptionnels capables de passer l’épreuve de la scène. 

 

 

3138376486.JPG

 

Pour les media les autres  sont déjà morts, ils sont en quelque sorte « mediadead » enterrés dans les tranchées de l’oubli.

 

C'est  le titre de cette nouvelle chanson =

 

T’es mediadead

 

 

T’as connu la gloire éphémère

Des starlettes promues par la téloche

Entre deux pubs délétères

Dans des émissions merdoches

On t’a gavé à l’applaudimètre

On t’a fait croire que t’avais du talent

Ovationnés par des petits maîtres

Payés cher pour vendre du vent

 

Refrain

 

T ’ es un has been de la starac’

Un exilé des sunlights

T ’es atteint d’un mal sans remède

T ’es mediadead

           

 

Tu t’voyais déjà à Bercy

Submergé par les clameurs

Des milliers de fans en folie

Cramé par les projecteurs

T ’as étalé dans les magazines

Tes vices et tes amours

Tout ce que t’avais de plus intime

On t’a fait croire que c’était glamour

 

Refrain

 

T ’es retourné dans le néant

Tout le monde t’a oublié

Y compris tes potes d’avant

Que t’avais délaissés

Tu ne remonteras plus sur scène

D’autres t’ont déjà succédé

Tu as envie de te jeter dans la Seine

Mais t’es pas sûr qu’on vienne te repêcher

 

 Refrain

 

Texte, photos, paroles, musique, chant Old Nut

 

 (Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons ou de mes photos est interdite sans mon accord).


15/03/2019
6 Poster un commentaire

Je descendais la rivière....

Après avoir célébré dans ma chanson précédente les bonheurs de la marche à pied, je vous invite à descendre en canoë en ma compagnie pour y faire une rencontre amoureuse. Mais je vous en prie soyez discret ! 

 

 


Vous pouvez écouter cette chanson, en regardant les photos qui en illustrent les paroles

 

 

 992690592.JPG

 

Je descendais la rivière

Dans mon vieux canoë

Je voulais laisser derrière

Moi mon triste passé

 

 

3260471986.jpg

 

Tu m’avais quitté la veille

Pour un nouvel amant

L’amour est une éternelle

Source de tourments

 

 

4034368005.JPG
 

Que la rivière m’emmène

Loin très loin de toi

Je ne dirai plus je t’aime

C’était la dernière fois

 

 

2186888795.jpg
 

Soudain sur l’une des rives

   J’aperçois une femme    

Qui dans l’onde limpide  

Baignait ses pieds diaphanes

 

 

2587724887.jpg
       
 

Hola ! me lance- t-elle    

Y a –t-il une place à bord   

Avec plaisir ma belle  

Et je vire de bord

 

 

1375617033.JPG
 
   

Que la rivière m’emmène

Loin très loin de toi

Je ne dirai plus je t’aime    

C’était la dernière fois

 

 

661813268.jpg
 

Le canoë au mouillage  

J’entends la belle murmurer    

Pour le prix du voyage  

Je vais vous embrasser

 

 

3039725233.jpg
 

   Alors sur un lit de mousse

     Nous nous sommes étendus

     Sa peau était si douce

   Que mon cœur en fut ému

 

 

367977760.jpg
 

  

Que la rivière nous emmène

Loin très loin de toi

Je lui dirai que je l’aime   

Aussi longtemps qu’elle voudra

 

 

1366827035.JPG
 

Je descendais la rivière

Dans mon vieux canoë

J’voulais laisser derrière

Moi mon triste passé

 

 

889106911.jpg.1.jpeg
 

J’avais perdu la veille

L’amour de ma vie

Mais le long de la rivière

Un autre a refleuri.

 

NB : Vous pouvez aussi écouter mes chansons regroupées par album en cliquant sur le titre des albums en haut de la colonne de gauche

 

 *****  

 

Je vous invite également à écouter mon dernier CD

 

 

DSCN1308.jpg 

  

sorti le 14 janvier dernier sur les plateformes musicales (Deezer, Spotify, Itunes etc...)

 

  

Texte, paroles, musique, photos & chant Old Nut  

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique  

 ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).


01/03/2019
8 Poster un commentaire