Canta-la-Vida

Canta-la-Vida

Un petit chat est mort...quand Molière m’inspire une chanson !

 

Dans la pièce "l’Ecole des femmes" de Molière, Arnolphe un vieux barbon qui garde enfermée une jeune fille, Agnès, en vue de l’épouser, vient la visiter et lui demande quelles sont les nouvelles. Celle-ci lui répond : « Le petit chat est mort ». Arnolph lui rétorque alors « C’est dommage, mais quoi, nous sommes tous mortels et chacun pour soi. Lorsque j’étais aux champs n’a-t-il point fait de pluie ? ». Ainsi chaque jour sur la Terre des drames surviennent dont nous n’avons pas connaissance ou auxquels nous restons indifférents. Un petit chat meurt et pleure un enfant, un enfant émigré meurt et pleurent des parents, un amour meurt et pleure un amant ou une amante. Et pendant ce temps tourne la Terre et s’agitent les hommes indifférents aux autres dans les villes, pris dans le tourbillon de la vie. C’est le thème de ma nouvelle chanson « Un petit chat est mort »….

 

Je vous invite à l'écouter en regardant les photos qui en illustrent les paroles

 

 

 

 

P9130049

 

Un petit chat est mort

Ecrasé sur la route

Mais tu dors encore

Et je suis à l’écoute

 

P6130244

 

De la ville qui bruisse

De vies anonymes

Qui se croisent et s’éclipsent

Dans la nuit sous la bruine

 

 

PB190673

 

Un petit chat est mort

Mais tourne la Terre

Dans les gares dans les ports

La vie s’exaspère

Mais calmement tu dors

Et je désespère

 

 

 

DSC09790

 

 

Un enfant est mort

Emigré sur la route

Mais tu dors encore

Et je suis à l’écoute

 

P4050121

 

 

De la ville qui brame

De vies chaotiques

Qui se vendent et se damnent

Dans la nuit électrique

  

 

PB190643

 

Un enfant est mort

Mais tourne la Terre

Dans les gares dans les ports

La vie s’exaspère

Mais calmement tu dors

Et je désespère

 

 

IMG_8700

 

 

Notre amour est mort

Le désir en déroute

Mais tu dors encore

Et je suis à l’écoute

 

 

silhouette-1594698_1920

 

De la ville qui danse

D’amours frénétiques

Sans retenue ni décence

Dans la nuit extatique

  

 

DSCN0301

 

 

Notre amour est mort

Mais tourne la Terre

Dans les gares dans les ports

La vie s’exaspère

Mais calmement tu dors

Et je désespère

 

 

Texte,  paroles, musique, photos* et chant Old Nut

* sauf avant dernière Pixabay

 

 

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).



20/03/2021
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres