Canta-la-Vida

Canta-la-Vida

 Photo du 15-05-2018 aÌ€ 11.53 - Version 2.jpg

 

 

Bienvenue sur mon blog musical Canta-la-Vida !

 

Je suis  auteur compositeur interprète et j'ai choisi comme pseudo d'artiste "Old Nut " eu égard à mon âge quasi canonique ! Je poste sur ce blog mes chansons accompagnées de photos qui en illustrent les paroles. Mes enregistrements sont faits "maison" d'où leur caractère artisanal. Vous pouvez accéder aux chansons individuellement ou  par album  en cliquant sur les liens en haut de la colonne de gauche.

 

Pour être informé(e) des dernières publications

inscrivez vous à la newsletter

 

Derniers articles

Album : Je crois au matin

  Et voici mon neuvième album "Je crois au matin " qui récapitules mes dix dernières chansons postées sur ce blog   En cliquant sur les titres vous accéderez aux articles consacrés à chaque chanson   1 - Je crois au matin     2 - Dans ma maison bleue     3 - Que souffle le vent !     4 - L'amour est volage     5 - Lupo     6 -  Accro de GAFA  ...

Papa, oh papa !

L'enfance est la période magique de notre existence où nous découvrons le monde et où tout nous étonne et nous émerveille :  Le vent, l'eau qui coule, la neige qui tombe , le soleil qui se lève et disparait, le lampion nocturne de la lune et tant d'autres choses. Et puis surtout nous prêtons aux grandes personnes et à nos parents en particulier des pouvoirs surnaturels. Pour eux nous sommes des magiciens auxquels tout est possible. C'est le thè...

Tu es l’obscur objet de mon désir

C’est un fait scientifique : il n’ y a pas plusieurs races humaines mais une seule espèce issue d’homo sapiens qui s’est lui même pendant un temps mélangé à d’autres hominidés comme Néandertal. Par contre, du fait de l’adaptation de l’homme à son environnement et à son regroupement dans certaines zones qui ont conduit à la prédominance de certains gènes, il y a des types humains diffé...

Un petit chat est mort...quand Molière m’inspire une chanson !

  Dans la pièce "l’Ecole des femmes" de Molière, Arnolphe un vieux barbon qui garde enfermée une jeune fille, Agnès, en vue de l’épouser, vient la visiter et lui demande quelles sont les nouvelles. Celle-ci lui répond : « Le petit chat est mort ». Arnolph lui rétorque alors « C’est dommage, mais quoi, nous sommes tous mortels et chacun pour soi. Lorsque j’étais aux champs n’a-t-il point fait de pluie ? »...

Accro de GAFA

    Je suis d'une génération qui a attendu un an avant de pouvoir disposer du téléphone à la maison. Et quand nous étions à l'extérieur,  pour pouvoir joindre un correspondant, il nous fallait trouver une cabine téléphoniqe et y faire la queue éventuellement. Ce sont des situations qui paraissent incroyables aux jeunes générations et nul ne peut nier que le téléphone mobile ...

 

 

N'hésitez pas à me laisser des commentaires au pied de mes articles j'y répondrai !